Eglise de Sart-Risbart 2018 - archives





Emmanuel Baily NOUVEAU PROGRAMME : KIND OF PINK !
& Khaled Aljaramani
jazz/world - Dimanche 11 mars 2018 à 11h

Suite à un problème de santé de notre cher Khaled Aljaramani, le programme de ce concert a du être changé.


"Kind of Pink" A tribute to Pink Floyd.

Le Trio : Philippe Laloy (flûtes et saxophone), Arne Van Dongen (contrebasse) et Emmanuel Baily (guitares).
Kind of Pink, la face cachée de Pink Floyd. Philippe Laloy, flûtiste et saxophoniste éclectique, dont l'univers se situe à la croisée du jazz, des musiques du monde, du rock et du classique, revisite les trésors cachés d'un répertoire intemporel: Dark Side of the Moon, bien sûr, mais aussi Meddle, Wish you were here, The Wall... Philippe Laloy s'est entouré de deux musiciens qui apportent chacun un élément personnel à cette relecture: Arne Van Dongen (contrebasse), issu du milieu classique et de l’improvisation libre, et Manu Baily (guitares), musicien complet habitué à l’improvisation, aux mélanges de styles. Le trio acoustique propose une version inédite et épurée de cet univers floydien.

Logo Video



---------------------

Suite à un problème de santé de notre cher Khaled Aljaramani, le programme de ce concert a du être changé.


Emmanuel Baily & Khaled Aljaramani : Duo Guitare Oud

Logo Video



Emmanuel Baily, guitariste des projets AlefBa, Kind Of Pink,.. présente un concert en duo avec l’oudiste Khaled Aljaramani (Syrie) . S’étant rencontrés lors de la création AleFBa de et avec Aka Moon, ils ont prolongé une collaboration musicale sur le disque Night Stork d’Emmanuel Baily, paru sur le label Igloo Records. Réunissant deux musiciens d'horizons multiples, ce projet original constitue un véritable éloge de la curiosité et nous invite sans cesse à franchir le premier pas vers « l’autre. Le lyrisme d’une musique arabe raffinée, les compositions originales du duo et l’énergie du jazz contemporain sont les éléments qu’ils cherchent à associer naturellement. »

Khaled Aljaramani est né en Syrie en 1972, et grandit dans la ville de Soueïda. Issu de la minorité druze, il est enfermé à 19 ans pendant 9 mois par le régime d'Hafez el-Assad pour avoir manifesté contre l'intervention militaire en Irak, en 1991. Il poursuit ses études à l'institut supérieur de la musique de Damas, puis y enseigne, jusqu?en 2011. Il a entretemps pris part à de nombreux projets musicaux, notamment avec le groupe Interzone, fondé avec le guitariste Serge Teyssot-Gay et Bab Assalam qu'il fonde en 2005 avec le clarinettiste Raphaël Vuillard. Il part en tournée en France au début de la révolution syrienne, et décide d'y rester3, observant l'évolution de la situation dans son pays d'origine. Il poursuit alors sa carrière de musicien en France et en Belgique.


Emmanuel Baily est un musicien classique de formation. Après ses études classiques au Conservatoire de Liège, Emmanuel se tournera vers la composition et l’arrangement au sein de divers projets tels que Wang Wei 4tet, Les Langues Etrangères, Brouhaha, Vivo Orchestra..

A la lecture d’un ouvrage de François Cheng traitant du langage poétique chinois, il composera des évocations musicales de courts poèmes en convoquant le lyrisme, l’expression baroque et l’énergie du jazz contemporain; éléments qu’il cherche à associer naturellement . (cfr. Wang Wei tet)

En tant qu’interprète avec AlefBa de et avec Fabrizio Cassol (présenté lors de l’édition 2013 du Festival d’Aix-en-Provence, édition 2014 du Festival d'Avignon), Kind of Pink de Philippe Laloy, Conference of the Birds de et avec Fabrizio Cassol, il aura l’occasion de se produire en Belgique bien sûr, mais également en France, Italie, Algérie, Pays-Bas, Canada, Chine, Thaïlande, Suisse.. A la faveur d'une carte blanche au Gaume Jazz festival 2015, Emmanuel enregistre sur le label Igloo le projet Night Stork, accompagné de quatre musiciens issus d'horizons musicaux différents: Xavier Rogé à la batterie, Lambert Colson au cornet à bouquin, Khaled Aljaramani au oud et Jean-François Foliez à la clarinette.





Concert du festival
Les Sentiers de Sart-Risbart
- Dimanche 26 août 2018 à 11h

Lola Bonfanti solo 1er concert : à l'église de Sart-Risbart 11h

Création

Lola Bonfanti chant et contrebasse


© Peter Forret



Lola Bonfanti

 

Ce sera la première fois. Seule dans une église. Contrebasse et voix. Des morceaux choisis, épurés. Des compositions aussi. Des mots parfois, parfois pas, en français parfois et dans d'autres langues aussi. Que dire encore ? Elle n'aura avec elle que la résonnance des pierres - celles de ces vieux murs construits pour les prières de nos ancêtres et rien de plus. Ce sera cela, une contrebasse et une voix dans une église.


NL - Voor de eerste keer, alleen in een kerk; contrabas en zang, uitgekozen stukken, composities met of zonder tekst, soms in het Frans, soms in andere talen,… Iets anders? Ze wordt alleen begeleid door de oude muren van de kerk, stille getuigen van onze vooroudersgebedden: een contrabass en een stem in een kerk. Concert in de kerk.

Logo Video Vidéo